Les étapes de terrassement d’une piscine

L’installation d’une piscine dans votre jardin vous tente ? Vous avez déjà en tête la forme et les dimensions ? Qu’attendez-vous pour passer à la préparation ? Entamez la première étape de votre projet de construction par les travaux de terrassement en suivant les différentes phases dans les bonnes conditions.

S’assurer de la qualité du terrain

Pour pouvoir bien profiter de votre piscine, assurez-vous de commencer par l’inspection du terrain de construction. Une piscine ne s’installe pas n’importe où. Le fait d’acquérir un grand terrain ne suffit pas pour décider d’y emménager une piscine. Pour cela, il est primordial de s’assurer de la qualité du terrain, car tous les sols n’ont pas les mêmes caractéristiques. Il faut toujours considérer les aspects du milieu : sableux, rocheux, argileux, etc. Il faut également prévoir les conséquences des intempéries pouvant endommager la piscine telles que les inondations et le glissement de terrain. Avant de commencer à creuser, étudiez bien l’emplacement de la future piscine.

Le piquetage ou la délimitation du terrain

On appelle implantation la délimitation précise du contour de la piscine. Cette opération consiste à placer des piquets métalliques et à mesurer la surface pour déterminer les angles. Il est aussi possible de tracer le sol en utilisant du fil ou de la peinture. L’excavation est effectuée selon ce contour, voilà pourquoi il faut être très vigilant au niveau des tracés. Pour assurer que les côtés de la piscine sont de même longueur, il est conseillé de vérifier plusieurs fois les mesures en laissant un espace pour les travaux de canalisation.

L’excavation de la terre

L’excavation englobe la majorité des travaux de terrassement. Pour commencer, cette opération nécessite l’utilisation de gros engins de terrassement tels que le bulldozer, la tractopelle, etc. En principe, l’excavation doit être de dimensions plus grandes par rapport à la taille réelle de la future piscine pour permettre la mise en place des canalisations et des éventuels dispositifs de drainage. Pour cela, il faut compter environ 50 cm de dégagement autour du bassin. Avant d’excaver, il faut repérer le point zéro qui représente le niveau de la piscine une fois terminée. Si jamais la profondeur est trop considérable, il est recommandé de rattraper le niveau en ajoutant du gravier et non de la terre pour éviter le risque d’affaissement plus tard. Vous pouvez aussi ajouter une toile géotextile sous et sur les graviers avant de poser le revêtement de votre piscine.

Le drainage

Le drainage suit le terrassement du terrain. Lors de la construction d’une piscine, il est impératif de s’interroger sur celui-ci. En effet, l’eau contenue dans le sol peut causer des dégâts irréparables pour la piscine en remontant du bassin, c’est pourquoi la mise en place d’un système de drainage est indispensable. Cela consiste à installer des dispositifs d’assainissement au niveau du fond de la piscine pour permettre l’évacuation des eaux de pluie qui pourraient s’accumuler sous la structure de la piscine. Souvent, ce système utilise une couche de cailloux et un tuyau permettant de diriger l’eau vers un système d’évacuation.

Les services d’un professionnel

Une piscine semble être facile à concevoir, pourtant, c’est loin d’être le cas. Faire soi-même le terrassement d’une piscine n’est pas toujours chose évidente. Certains particuliers se contentent de louer des engins et des matériels pour réaliser eux-mêmes leurs travaux sans savoir que cela peut avoir des conséquences néfastes sur l’ouvrage. Faire appel à un professionnel comme l’entreprise HUCHON TP est le meilleur moyen d’assurer un résultat de grande qualité. Riche d’une expérience de près de 10 ans, elle est dotée de tous les moyens nécessaires pour réaliser parfaitement vos plans. Pour votre projet de terrassement à Lasseube-Propre, que ce soit pour une piscine, un bassin ou des pavillons, elle réalise les travaux dans les meilleures conditions.