Le Kenya, une adresse de choix pour vivre des aventures palpitantes

Le Kenya est une contrée d’Afrique de l’Est qui est entouré par l’océan Indien, l’Éthiopie, le Soudan du Sud, l’Ouganda, la Somalie et la Tanzanie. Il attire les bourlingueurs en quête d’aventures pour de nombreuses raisons, dont ses paysages grandioses et sa biodiversité riche et variée. Ainsi, lors d’un périple sur le territoire kenyan, les voyageurs se rendront au parc national de Masai Mara. Celui-ci est situé au sud-ouest du pays. Il est le prolongement naturel du Serengeti en Tanzanie. Il fait le bonheur des férus de safaris puisqu’ils y trouveront une multitude d’espèces animales, y compris le fameux Big Five (éléphant, lion, rhinocéros, léopard et buffle). Les passionnés d’ornithologie, de leur côté, seront plus que comblés, car cette aire protégée abrite plus de 500 espèces d’oiseaux comme l’autruche, le circaète à poitrine noire, le pygargue vocifer et le messager sagittaire. Durant les grandes migrations des herbivores, ils apercevront également des percnoptères et des vautours de Rüppell. Pendant cette période, ces charognards se nourrissent des carcasses abandonnées.

Le mont Kenya, un site idéal pour s’évader

Lors d’un circuit au Kenya, les amateurs de sensation forte ne manqueront de se rendre sur le mont Kenya. S’élevant sur 5 199 m d’altitude, celui-ci est la deuxième plus haute montagne d’Afrique, juste derrière le Kilimandjaro. L’ascension de ce joyau de la nature est plus technique que celle du Kili. Mis à part cela, ses sommets sont constamment enneigés et sa végétation est impressionnante. Ainsi, durant leur excursion sur le mont Kenya, les globe-trotters pourront voir des lobélies, des séneçons et d’autres plantes uniques. Pour y accéder, les routards auront le choix entre 4 routes, plus ou moins difficiles telles que le Naro Moru (courte et raide). Ceux qui souhaitent s’aventurer à travers la forêt dense emprunteront le Burguret, tandis que les estivants qui veulent rencontrer des animaux opteront pour le Sirimon. La voie chorogoria, quant à elle, est la moins utilisée et la plus longue. Outre cela, les passionnés d’escalade seront également ravis, car ils y trouveront plusieurs sites propices à cette activité, dont Batian, Lenana et Nelion.

À la découverte de la cuisine kényane

La gastronomie est un facette qui mérite plus d’attention lors d’un voyage au Kenya. Elle est très diversifiée et varie en fonction des régions. Cet art culinaire est influencé par les colonisations multiples du pays, surtout arabe. Il se caractérise par l’utilisation fréquente d’épices. Par exemple, les gourmets de passage dans cette contrée pourront se délecter du Kukuwa nazi. Celui-ci est un émincé de poulet cuit avec du lait de coco et rehaussé avec du curcuma, du gingembre en poudre, de la coriandre, de la cannelle et du paprika. Parmi les spécialités typiques que les gourmands auront la chance de goûter, il y a l’irio kikuyu. Ce dernier est un plat à base de pommes de terre, de pois, de maïs et parfois même de bananes vertes. Pour se rafraîchir, les bourlingueurs se désaltéreront avec du manzi ou vin de palme qui s’obtient par la fermentation de la sève du palmier.