À la découverte d’une activité sportive dynamisante : le Yako

Le monde sportif fait partie intégrante de la vie de milliers de personnes sur terre. Il leur permet de rester en bonne santé, tout en gagnant en tonus et en résistance. Selon les études menées par des spécialistes, la pratique d’un sport aurait même des vertus thérapeutiques. De ce fait, il est vivement conseillé à chacun d’en pratiquer, selon ses capacités physiques, son temps et ses envies. Parmi les multitudes de sports que vous pouvez pratiquer, découvrez le Yako, une activité sportive dynamisante qui vous redonnera la pêche.

 Le Yako : c’est quoi exactement ?

Également connu sous le nom de « Yako training« , le yako est une activité sportive atypique. Il est idéal pour les personnes qui débutent dans le sport et celles dont l’endurance physique ne permet pas la pratique de sports intensifs. Le Yako détient la particularité d’allier :

– Le cardio, pour une meilleure résistance du corps ;

– Le renforcement musculaire, pour plus de tonus.

Cette activité se pratique autant en salle qu’en ligne et les effets sont quasiment immédiats. De nombreuses salles de fiteness, comme OB ATLANTIS, proposent cette activité sportive pour les novices. Des compétitions de Yako ont lieu chaque mois pour ceux qui souhaitent se professionnaliser.

Quel est le but du Yako ?

En tant qu’activité sportive, le Yako détient de nombreux objectifs :

La santé

Sa pratique préserve la santé, via des exercices qui tantôt sont intensifs, tantôt sont simples. Il a été prouvé que les personnes qui pratiquent le Yako ne tombent malade que rarement. De plus, ce sport est idéal pour les personnes qui cherchent à combattre les maladies des poumons comme l’asthme.

La perte de poids et/ou l’affinement

Sachez également que le Yako est une discipline sportive qui permet de perdre du poids, de manière équilibrée. Contrairement au HIIT qui impose des exercices particulièrement intensifs, le Yako mise plus sur la durée. Les séances sont plus longues, ce qui permet aux pratiquants de perdre beaucoup de calories au fur et à mesure que les exercices s’enchaînent. La perte de masse graisseuse se fait donc progressivement. Toutefois, il est possible d’ observer des résultats dès la deuxième séance. En moyenne, vous perdez l’équivalent de 2 kilos chaque semaine. À noter que pour être encore plus efficace, le Yako doit être suivi d’un régime alimentaire strict. Nous le verrons ci-dessous.

La paix intérieure

La pratique du Yako est un excellent moyen pour trouver la paix intérieure et combattre le stress. Cette activité sportive vous fera émettre des phéromones du bonheur qui participeront à votre paix intérieure. Il est conseillé de faire au moins deux séances par semaine pour que les résultats soient pérennes.

La jeunesse « éternelle »

Sachez que des hommes et des femmes de plus de 60 ans pratiquent également le Yako et affirment rester très dynamiques et très en alerte malgré leur âge. Preuve que si ce sport n’est pas une cure de jeunesse, il permet de rester en forme même à un âge avancé.

Le régime complémentaire du Yako

Pour être totalement efficace, le Yako se doit d’être suivi par un régime alimentaire. Bien entendu, ce dernier n’est pas drastique et ne se base aucunement sur de la privation totale, mais sur la réduction de la quantité et le choix de ce que vous allez manger.

Voici donc des préceptes à suivre :

– 3 repas par jour vous ferez, mais la quantité, de moitié vous diminuerez ;

– Le sucre et le chocolat vous oublierez, pendant 3 semaines, vous n’en mangerez point ;

– La farine vous sera interdite, malgré que vous en ayez farouchement envie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut