Séjour au grand air : découvrez ces 4 modes d’hébergement en pleine nature

Randonnée et vivre au plein cœur de la nature sont des activités très intéressantes. Pour une belle expérience, il va falloir se reposer confortablement les soirs. Voici quatre modes d’hébergement en pleine nature.

Les gîtes

Les gîtes sont généralement des maisons, comportant une ou plusieurs places. Ils sont souvent situés en pleine nature, donc accessible lors d’un séjour au grand air. Louer un gîte est donc l’une des meilleures solutions d’hébergement lors d’une randonnée. Vous pouvez en trouver à la montagne, à la campagne, ou près de la mer. Il existe aussi des gîtes entièrement construits dans l’eau.

La construction et le classement des gîtes se font en fonction de plusieurs normes en vigueur. Les gîtes en plein cœur des parcs naturels sont souvent appelés gîtes panda. Ce sont des modes d’hébergements pour la plupart du temps très écologique. De plus, ils sont toujours construits au beau milieu de la nature et offrent au résidant de beaux séjours. Vous dormirez sereinement, dans un cadre fantastique et époustouflant.

Les cabanes en bois perchés

Les cabanes sont de beaux endroits pour se reposer après une belle balade au cœur de la nature. Elles vous permettent de rester connecté à l’environnement naturel et de profiter de belles vues. Ils sont généralement perchés sur des arbres et accessibles par escalier. Mais quelques cabanes très insolites sont accessibles par cordes ou par échelle.

En outre, il est aussi possible de trouver des cabanes construites sur pilotis. Pour les constructions, c’est souvent l’arbre qui décide de la forme de la cabane. C’est-à-dire que l’on construit la cabane perchée sur un arbre en modifiant le moins possible la structure de cette dernière, et en y adaptant la forme de la cabane. Pour un bon équilibre, on utilise aussi des câbles de soutien, en plus du tronc d’arbre qui sert de support rigide.

Les yourtes

Encore appelée Ger, la yourte est un mode d’hébergement de la culture normande. On distingue généralement deux types de yourtes que sont : la yourte kirghize et la yourte mongole. Les deux yourtes sont presque semblables, à quelques différences près. Les Mongoles devraient changer régulièrement de région selon les saisons afin de nourrir leurs bétails. Pour s’héberger, ils utilisaient ces yourtes. Elles sont particulièrement faciles à construire, faciles à démonter, et faciles à transporter.

C’est donc une excellente alternative aux tentes pour bénéficier de plus de confort. La yourte est souvent composée de : deux piliers au centre de la pièce, plusieurs murs, de nombreuses perches qui servent de charpente, une porte souvent en bois, une isolation en fente, une toile de coton, etc. Il faut noter que la yourte à un côté sacré, et elle dispose le plus souvent d’une seule pièce.

Les roulottes gitanes

Les roulottes furent très utilisées au XIXe siècle avant d’être reléguées au second plan. Mais aujourd’hui, elles refont surface. En effet, c’est un mode d’hébergement très prisé par les touristes à cause de sa facilité d’utilisation. C’est une bonne façon de se déplacer avec son lit et son cheval.

La majorité des roulottes gitanes sont en bois solides. Elles offrent un cadre accueillant et très confortable. L’aménagement de cet habitat transportable dépendra de vos besoins. Vous pourriez mettre en place un ou plusieurs lits, et un petit coin-repas. Il est possible de trouver des roulottes en location en pleine nature, et déjà installer. Celles qui sont fréquemment déplacées disposent souvent des panneaux solaires pour l’alimentation en électricité.

En conclusions, il existe plusieurs modes d’hébergement en pleine nature. Lors d’un séjour au grand air, vous pourriez vous loger dans une roulotte gitane, une gîte, une cabane perchée sur bois, ou dans une yourte. Le confort offert par ces quatre types d’hébergement est satisfaisant.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut