Tout ce qu’il faut savoir sur les travaux d’assainissement

Les travaux d’assainissement figurent parmi les grandes phases des travaux de bâtiment. C’est une opération incontournable dans la construction d’un bâtiment neuf et dans la rénovation d’un bâti existant. Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Un assainissement, c’est quoi ?

L’assainissement est une des opérations obligatoires à effectuer lors de la construction d’un bâtiment afin de protéger l’environnement. L’assainissement représente l’ensemble des techniques qui permettent de traiter les eaux usées et les eaux pluviales. Le système d’assainissement a pour fonction de les collecter et de les évacuer ensuite. La mission d’assainissement est réglementée dans le code de la santé publique et dans le code général des collectivités territoriales. D’ailleurs, les dispositifs utilisés dans les travaux doivent être compatibles avec les exigences de la santé publique et de l’environnement.

De quelles eaux s’agit-il ?

Lorsque l’on parle d’assainissement, on vise aussi bien les eaux usées que les eaux de pluie.

– Les eaux usées :

C’est l’ensemble des eaux utilisées au quotidien qui se composent des eaux ménagères ou eaux grises(cuisine, lavabos, salle de bains, machine à laver, etc.) et des eaux de vannes ou eaux noires (eaux de toilettes). Ces eaux sont dirigées vers les dispositifs d’assainissement, car elles ne peuvent pas être rejetées dans la nature à cause des matières chimiques et micro-organismes nocifs qu’elles contiennent. Si elles se propagent partout, elles risquent de provoquer une pollution de l’environnement et peuvent porter atteinte à la santé. Les savons, les détergents, les graisses, les produits d’entretien, les matières fécales et l’urine sont des matières organiques qui peuvent être pathogènes.

– Les eaux de pluie ou les eaux pluviales :

Ce sont les eaux provenant des précipitations atmosphériques. Elles peuvent être prélevées des lacs, des nappes souterraines et des rivières pour pouvoir être transformées en eau potable.

Les différents types d’assainissement

Tous les logements rejettent des eaux domestiques, que ce soit des eaux grises ou des eaux noires : salle de bains, cuisine, toilettes, lessive, etc. Considérées comme dangereuses pour l’homme et l’environnement, ces eaux doivent être assainies. On distingue pour cela deux modes d’assainissement :

– L’assainissement collectif

C’est le mode qui rassemble à la même station d’épuration, toutes les eaux usées domestiques des habitations connectées à un système d’assainissement. Le contrôle de conformité du raccordement des installations privées au réseau d’assainissement collectif a été jugé obligatoire à la vente d’un bien immobilier.

– L’assainissement non collectif ou autonome

C’est un système d’assainissement réalisé par un particulier sur sa propriété privée, c’est-à-dire sans relation avec le réseau public. Il consiste à collecter et à traiter les eaux usées de la maison. Pour réaliser ce système, il est indispensable de tenir compte de la nature du sol et de la taille du logement. Afin d’assurer le suivi de ces conditions, un contrôle est effectué obligatoirement par le service public d’assainissement autonome.

La commune joue un rôle dans les travaux d’assainissement. Elle doit disposer d’un plan de zonage : une zone pour desservir le réseau d’assainissement collectif et une autre relevant de l’assainissement non collectif.

Les règles à savoir !

Afin de garantir la qualité et la durabilité d’un système d’assainissement, il est important de prendre en compte certaines règles. La première règle dérive de l’installation du système collectif, c’est-à-dire que le système d’assainissement doit être raccordé au réseau de collecte des eaux usées, au plus tard deux ans après sa mise en place. Et la seconde concerne le système autonome qui impose que l’entretien de celui-ci doit être vérifié par un contrôleur agréé afin d’assurer son bon fonctionnement.

Des professionnels à votre disposition !

Pour vos travaux d’assainissement à Yerres, sollicitez l’aide d’une entreprise expérimentée. Dans le métier depuis 1997, l’établissement VYP TP vous propose ses services pour tous travaux publics. Qu’il s’agisse de travaux de démolition, de terrassement, d’assainissement, ou encore la viabilisation de terrains, l’entreprise vous garantit des réalisations à la hauteur de vos attentes.