Les normes à respecter lors d’une installation électrique

Qu’il s’agisse d’une construction ou d’une rénovation, il est important de s’assurer de la conformité des installations électriques. Tableau électrique, circuit, disjoncteur … il existe plusieurs règles à respecter lors des travaux d’installation.

La norme NF C15-100

La norme NF C15-100 regroupe les règles de conception et d’installation électriques pour toutes les habitations privées. Elle impose l’établissement du schéma d’installation et explique les obligations à respecter à la fois dans la réalisation des courants à haute tension tels que les alimentations électriques des équipements, mais également dans la réalisation des courants faibles : téléphone, câbles, électroménager, Hi-fi multimédia, internet, satellite, etc. Cette norme indique également les règles pour la mise en place des dispositifs différentiels à courants résiduels afin de protéger tous les circuits électriques d’une habitation. Il peut s’agir d’un interrupteur ou d’un disjoncteur. Dans la NF C15-100 est également défini le nombre minimal de prises électriques et de points lumineux dans chaque pièce. Récemment, l’arrêté du 3 août 2016 a modifié la norme NF C15-100 afin de simplifier les exigences. Ces nouvelles revendications concernent le volume abaissé des équipements électriques dans les salles de bains afin de renforcer la sécurité des personnes et des biens.

Le nombre minimal de prises dans chaque pièce

La norme NF C15-100 tient compte de toutes les règles d’installation électrique dont le nombre minimal de prises par pièce. Depuis une actualisation en 2012, tous les circuits électriques sont soumis aux réglementations issues de la norme NF C 15-100. Que ce soit dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation, il est désormais obligatoire de mettre au minimum 3 prises pour une chambre et 6 pour une cuisine. Le nombre minimal de prises pour un salon doit être approximatif à la surface de la pièce divisée en 4.

Le nombre minimum de circuits et de points lumineux par habitation

La norme définit également le nombre minimum de circuits par logement. Ceci doit varier en fonction du nombre de pièces de la maison. Par exemple, il faudra 2 circuits lumineux pour un habitat de 4 pièces. Concernant l’extérieur du logement, tout circuit alimentant un point d’éclairage doit aboutir dans un luminaire équipé d’un dispositif de connexion. Il est à savoir également qu’un circuit indépendant doit alimenter les machines de forte puissance comme les chauffe-eaux et les lave-linges.

L’installation et l’encastrement des gaines et canalisations

Les règles de placement de gaines et de canalisations sont aussi définies pour la norme NF C15-100. La première règle souligne que les fils doivent être installés sous des gaines et des conduits bien normalisés. Pour tous types d’encastrement: il faut choisir la gaine ICTA (Isolant Cintrable Transversalement Élastique). Ensuite, après une bonne isolation, les gaines et les câbles peuvent être placés dans les vides de construction et les canalisations doivent être noyées dès la construction afin d’assurer la stabilité de la maison. Enfin, les prises et les interrupteurs doivent être encastrés dans des boîtes.

Le Diagnostic Électrique Obligatoire (DEO)

C’est un diagnostic qui est effectué dans le cadre de la vente d’une maison ayant plus de 15ans. L’objectif est d’informer un acheteur de la conformité des installations électriques du logement et, comme son nom l’indique, ce diagnostic est obligatoire afin d’assurer la sécurité des personnes. Cette opération est à la charge du vendeur et doit dater de moins de 3 ans pour être valide. Il est accompagné du dossier de diagnostic technique (DDT) de l’habitat et est réalisé par un professionnel certifié par un organisme accrédité. Pour résumer, le diagnostiqueur localise les installations portant des risques et vérifie la protection des installations contre la surtension…

Recours à des professionnels pour une bonne conformité des installations électriques

Une mauvaise installation électrique peut conduire à de sérieux dégâts. Pour assurer la sécurité, faites appel à des professionnels comme DOC ELEC. Ayant des années d’expérience dans le domaine de l’installation électrique, l’entreprise garantit toujours des travaux respectant les réglementations en vigueur. Contactez son équipe pour effectuer une mise aux normes des installations électriques à Montfrin et alentour.